Boite aux lettres : lequel choisir – soldes – conseiller – Région Guadeloupe-5ème réunion plénière ordinaire

  • Lunartec Boîte aux lettres solaire avec numéro lumineux et compartiment à journaux
    Cette boîte aux lettres solaire avec un numéro lumineux et un compartiment à journaux est élégante et fonctionnelle. Votre facteur ne pourra pas louper cette superbe boîte aux lettres et son lettrage lu...
  • EOLYS Double face
  • DECAYEUX Boite aux lettres NORMA marron - DECAYEUX - 211146
    Tôle d’acier galvanisé revêtu de résine thermodurcissable.- Entrée du courrier en façade (235 x 35 mm) sans volet.- Serrure à cylindre.- Dimensions : 260 x 340 x 85 mm.- Fixation en applique.- Livré avec : 2 clés.
  • Hublot de boîte aux lettres Boîte à journaux Rouleau de journaux Design mural de boîte aux lettres Poste moderne -
  • AliExpress Boîte aux lettres en acier inoxydable, verrou de sécurité extérieur, boîte à suggestions, journal,
    Boîte aux lettres en acier inoxydable, verrou de sécurité extérieur, boîte à suggestions, journal,
  • Boîte aux colis HHG-092, boîte aux lettres
  • Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres
    Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres
  • Boite aux lettres Boite postale murale Design Noire Revêtement par poudre Mailbox V12
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres visitable
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Elle est composée dune porte visitable qui donne l'accès au 10 boites aux lettres.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Porte étiquette embouti sur chaque porteFermetur...
  • Boite aux lettres Design V18 Boite postale murale Anthracite Compartiment journal Revêtue par poudre
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres visitable
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Elle est composée dune porte visitable qui donne l'accès au 10 boites aux lettres.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Porte étiquette embouti sur chaque porteFermetur...
  • URBANIS FIN/STR.
  • Districlos Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres Vert 6005
    Dimensions hors tout : L 455 x H 455 X P58,2 mm Dimensions encastrement : - minimum : L 320 x H 320 mm - maximum : L 400 x 400 mm INSTALLATION Adaptable sur des supports jusqu'à 2 cm d'épaisseur Adaptable lames bois ou composite et panneaux de grillage
  • Boîte aux lettres normalisée 1 porte extérieur RENZ acier gris brillant
  • e-fournitures Boîte aux lettres beige 32x32x40 cm
    Boîte aux lettres beige 32x32x40 cm.Pour intérieur ou extérieur. A poser, encastrer ou fixer avec platine sur un poteau (en option) Porte ouverture totale. Fenêtre d introduction du courrier (24 x 3 cm) avec volet alu.Conforme à la norme NFD 27405 Pas d ouverture à l arrière.Serrure normalisée. Coloris : beigeFabricant: SAFETOOL Référence fabricant: GEQ000001 Code-barres: 3701254716828 Prix hors TVA, taux applicable: 20,00 %
  • OCEANIS Double face
  • Safetool Boite aux lettres Safetool - beige - 32x32x40
    Boite aux lettres Safetool - beige - 32x32x40
  • Boite aux lettres Design antique Blanc Boite postale murale Courrier Lettres
  • AliExpress Boîte aux lettres en bois 1 pièce, boîte postale extérieure étanche à la pluie boîte à suggestions
    Boîte aux lettres en bois 1 pièce, boîte postale extérieure étanche à la pluie boîte à suggestions
  • Boite lettres Design V28 Anthracite Compartiment journaux Fixation murale revêtue poudre inox
?>
  • Lunartec Boîte aux lettres solaire avec numéro lumineux et compartiment à journaux
    Cette boîte aux lettres solaire avec un numéro lumineux et un compartiment à journaux est élégante et fonctionnelle. Votre facteur ne pourra pas louper cette superbe boîte aux lettres et son lettrage lu...
  • DECAYEUX Boite aux lettres NORMA marron - DECAYEUX - 211146
    Tôle d’acier galvanisé revêtu de résine thermodurcissable.- Entrée du courrier en façade (235 x 35 mm) sans volet.- Serrure à cylindre.- Dimensions : 260 x 340 x 85 mm.- Fixation en applique.- Livré avec : 2 clés.
  • AliExpress Boîte aux lettres en acier inoxydable, verrou de sécurité extérieur, boîte à suggestions, journal,
    Boîte aux lettres en acier inoxydable, verrou de sécurité extérieur, boîte à suggestions, journal,
  • Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Gris 7016
    Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Gris 7016
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres sans fermeture Nbre de portes 10 [1 x 10]
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Porte étiquette embouti sur chaque porte.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Fermeture magnétique Coloris standard au choix
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres sans fermeture Nbre de portes 8 [1 x 8]
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Porte étiquette embouti sur chaque porte.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Fermeture magnétique Coloris standard au choix
  • Districlos Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres Noir 9005
    Dimensions hors tout : L 455 x H 455 X P58,2 mm Dimensions encastrement : - minimum : L 320 x H 320 mm - maximum : L 400 x 400 mm INSTALLATION Adaptable sur des supports jusqu'à 2 cm d'épaisseur Adaptable lames bois ou composite et panneaux de grillage
  • e-fournitures Boîte aux lettres beige 32x32x40 cm
    Boîte aux lettres beige 32x32x40 cm.Pour intérieur ou extérieur. A poser, encastrer ou fixer avec platine sur un poteau (en option) Porte ouverture totale. Fenêtre d introduction du courrier (24 x 3 cm) avec volet alu.Conforme à la norme NFD 27405 Pas d ouverture à l arrière.Serrure normalisée. Coloris : beigeFabricant: SAFETOOL Référence fabricant: GEQ000001 Code-barres: 3701254716828 Prix hors TVA, taux applicable: 20,00 %
  • Safetool Boite aux lettres Safetool - beige - 32x32x40
    Boite aux lettres Safetool - beige - 32x32x40
  • AliExpress Boîte aux lettres en bois 1 pièce, boîte postale extérieure étanche à la pluie boîte à suggestions
    Boîte aux lettres en bois 1 pièce, boîte postale extérieure étanche à la pluie boîte à suggestions
  • Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Noir 9005
    Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Noir 9005
  • Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Vert 6005
    Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres - Couleur - Vert 6005
  • Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres
    Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres sans fermeture Nbre de portes 8 [1 x 8]
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Porte étiquette embouti sur chaque porte.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Fermeture magnétique Coloris standard au choix
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres sans fermeture Nbre de portes 10 [1 x 10]
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Porte étiquette embouti sur chaque porte.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Fermeture magnétique Coloris standard au choix
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres visitable
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Elle est composée dune porte visitable qui donne l'accès au 10 boites aux lettres.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Porte étiquette embouti sur chaque porteFermetur...
  • Axess Industries Armoire boite aux lettres visitable
    Armoire à boites aux lettres en construction robuste.La structure est totalement en métal soudé.Elle est composée dune porte visitable qui donne l'accès au 10 boites aux lettres.Porte anti-bruit pour éviter toute nuisance sonore lors des fermetures.Porte étiquette embouti sur chaque porteFermetur...
  • Districlos Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres Vert 6005
    Dimensions hors tout : L 455 x H 455 X P58,2 mm Dimensions encastrement : - minimum : L 320 x H 320 mm - maximum : L 400 x 400 mm INSTALLATION Adaptable sur des supports jusqu'à 2 cm d'épaisseur Adaptable lames bois ou composite et panneaux de grillage
  • Districlos Cadre d'Encastrement Boite aux Lettres Gris 7016
    Dimensions hors tout : L 455 x H 455 X P58,2 mm Dimensions encastrement : - minimum : L 320 x H 320 mm - maximum : L 400 x 400 mm INSTALLATION Adaptable sur des supports jusqu'à 2 cm d'épaisseur Adaptable lames bois ou composite et panneaux de grillage
  • RONIS Batteuse PTT pour Boîtes aux lettres - RONIS - 29012
    - Livrée avec : - came plate - écrou de fixation. - écrou de came. - 2 clés.- Disponible sur combinaisons variées ou s'entrouvrant.- Fonctionne sur passe national PTT T10.
  • RENZ Batteuse longue avec came pour boîtes aux lettres - RONIS - 0624007002
    Serrure longue pour les portes individuelles des ensembles collectifs normalisés , ou serrure courte , pour le côté récupération des boites individuelles .
  • RENZ Batteuse courte avec came pour boîtes aux lettres - RONIS - 0624007002
    Serrure longue pour les portes individuelles des ensembles collectifs normalisés , ou serrure courte , pour le côté récupération des boites individuelles .
  • AliExpress En bois bateau forme boîte aux lettres méditerranéenne tenture murale épicerie décoration supports
    En bois bateau forme boîte aux lettres méditerranéenne tenture murale épicerie décoration supports
  • gold bird Cam cylindre serrures porte armoire boîte aux lettres cadenas tiroir armoire boîte serrure avec 2
    Cam cylindre serrures porte armoire boîte aux lettres cadenas tiroir armoire boîte serrure avec 2

Mesdames et Messieurs,
Mes chers collègues,

Promoteur de l’efficacité de l’action publique et partisan d’une approche pragmatique et décentralisée, je partage l’ambition d’une Guadeloupe plus responsable, plus solidaire!

Nous, dirigeants politiques guadeloupéens, sommes bien conscients des tensions qui affligent nos territoires et qui érodent la confiance de nos compatriotes.

Mais dans notre archipel, dans ce «pays de la Guadeloupe», chacun doit faire sa part, jouer le jeu comme le disait Félix Eboué.

Cette solidarité est le véritable indicateur de notre responsabilité et de notre résilience.

Car oui, nous pourrons y faire face ensemble, car nous sommes un pays qui a toujours su se remettre à chaque moment difficile de notre histoire!

Nous avons démontré l’efficacité de notre démarche qui consiste à avancer ensemble: c’est le rôle que j’ai voulu donner à la Conférence Territoriale d’Action Publique qui, aussi souvent que nécessaire, nous a réunis pour décider pour la Guadeloupe: parlementaires, élus locaux élus, représentants d’organisations professionnelles, chambres consulaires, syndicats…

La pertinence de notre méthode de travail est désormais reconnue par tous.

Notre mandat, celui confié par les Guadeloupéens, traduit avant tout la volonté d’améliorer leurs conditions de vie.

La Région est l’institution vers laquelle les collectivités locales et les citoyens se tournent pour la première fois en cas de difficultés.

Et nous répondrons toujours!
Notre réponse à la crise actuelle a été vigoureuse et immédiate!

Ceci, grâce à une gestion saine et transparente qui reflète notre engagement envers la population.

Les mesures d’urgence déployées dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19 étaient toutes autofinancées!

Nous devions être aux côtés de notre population, nos aînés, qui étaient particulièrement exposés aux complications les plus graves du virus COVID-19 et qui rencontraient des difficultés pour obtenir des produits essentiels.

Et notre démarche solidaire nous a également permis d’accompagner nos agriculteurs, en leur donnant les moyens de maintenir leur outil productif: Melons, bananes, tomates, concombres, salade, chou, christophines…

6 000 paniers de fruits et légumes du terroir ont été livrés fin mars.

Nous étions également présents aux côtés des soignants.

La Région Guadeloupe a commandé plus de 450 000 masques (chirurgicaux et FFP2) sur le marché international, afin de répondre à la demande à court terme.

Cet équipement a été mis à disposition en priorité aux professionnels les plus exposés à la contamination et qui ont rempli des missions essentielles à la santé, la sécurité et les besoins essentiels de notre population.

Une distribution de 50 000 masques a été réalisée le 14 avril à l’Espace Régional du Raizet, aux représentants des taxis, paramédicaux, kinésithérapeutes, infirmières et médecins indépendants et aux employés des salons funéraires.

Le 23 avril, toujours à Raizet, près de 200 000 masques ont été remis cette fois aux maires des 32 communes de manière équitable.

Ils ont permis au personnel de ces communautés de se préparer à la fin de l’isolement et à la reprise de leur activité administrative.

Enfin, 100 000 paires de gants en latex ont également été commandées pour les professionnels et les salariés qui ont dû poursuivre leur activité malgré l’enfermement.

Les communes de Marie-Galante, Désirade et Saintes ont également été dotées, le 25 avril, une délégation de la communauté s’est rendue à Terre-de-Haut et Terre de-Bas, où elle a procédé à la présentation de masques à l’attention du personnel municipal et la distribution des bananes vertes à la population.

La Région a soutenu la mise en place de rotations aériennes à Marie-Galante, afin d’assurer la continuité territoriale et sanitaire de l’île, qui a choisi de suspendre les services maritimes, pour protéger sa population.

Sur le plan économique, encore une fois, notre réponse n’a subi aucun retard.

Pour aider les entreprises de l’archipel à faire face à la chute brutale, voire à l’arrêt complet de leur activité, la Région Guadeloupe a mobilisé des ressources exceptionnelles regroupées dans un Plan Régional d’Urgence Economique.

  • 2,1 millions d’euros de participation de la Région Guadeloupe au Fonds de Solidarité Etat / Région,
  • Fonds d’urgence régional TPE de 5 millions d’euros,
  • 2,5 millions d’euros pour maintenir les activités agricoles,

Notre plan d’urgence régional a complété les mesures nationales par une série d’outils financiers qui ont permis d’accompagner au mieux nos entreprises dans la gestion de leur trésorerie et la préparation à la reprise.

Nous l’avons conçu en étroite concertation avec les chambres consulaires et professionnelles.

Aujourd’hui, le succès de la relance de notre économie et le retour progressif à une situation normale passe par la disponibilité à un prix équitable et accessible à l’ensemble de la population, de ces équipements de protection grand public tels que les masques barrières et les solutions hydro-alcooliques ou gels indispensables à la vie quotidienne de la Guadeloupe dans le contexte sanitaire actuel.

La région a permis le lancement d’une production massive de solutions hydroalcooliques.

Nous soutenons également l’installation de la première usine de fabrication de masques chirurgicaux et de FFP2 aux Antilles.

Ce dernier aura une capacité de près de 3 millions de masques par mois et sera bien placé pour répondre à la demande dans la grande région des Caraïbes.

Enfin, avec le département, nous contribuons à la mise en place d’une filière locale de fabrication de masques conformes à la spécification Afnor, agréés, lavables et réutilisables.

Nous avons ainsi obtenu la commande de tissus agréés pour la fabrication de 2 millions de masques lavables.

Ces unités de fabrication locales visent à fournir, en grande quantité, des masques pour la population et les professionnels, y compris ceux travaillant dans le secteur médical ou sanitaire.

L’objectif est d’équiper notre archipel d’équipements de protection dans le temps pour éviter les graves ruptures d’approvisionnement que nous avons connues et d’installer un nouveau secteur économique, créateur d’activités et d’emplois, notamment au bénéfice de certains publics cibles éloignés de l’emploi.

Mes chers collègues,

Lorsque les Guadeloupéens souffrent, notre communauté se sent concernée et doit intervenir pour lutter contre les situations précaires, la misère, la vie chère, le quotidien souvent difficile de nos compatriotes.

Une bonne gestion, face à des situations de plus en plus inédites en Guadeloupe, c’est savoir allier rigueur et audace.

La situation précaire des entreprises ne date pas de la crise sanitaire!

Nous avons toujours privilégié l’écoute et l’accompagnement des entreprises guadeloupéennes, même lorsqu’il est plus compliqué de concilier les règles des marchés publics avec notre réalité économique.

À mon arrivée en entreprise, je poursuivais une priorité également partagée par le trésorier payeur: régler le stock de factures impayées.

Ce choix n’est évidemment pas sans conséquence sur le délai global de paiement (DGP) affiché par la Communauté.

Mais même aujourd’hui, en 2020, c’est un choix politique que je suppose.

Lorsque nous rencontrons des difficultés avec un prestataire, les services régionaux restent déterminés à trouver une sortie qui protège à la fois les intérêts de l’entreprise et la parfaite légalité des actes.

Elle est souvent plus longue, elle peut conduire à une dégradation de nos indicateurs …

Aurions-nous dû abandonner plusieurs milliers de factures ou licencier certaines de nos entreprises pour des raisons administrativement acceptables et conserver des ratios miraculeux?

Mais … qu’aurions-nous accompli?

C’est l’histoire que les juges et le jugement de l’histoire n’obéissent pas à la logique comptable myope!

Il est évident que le règlement des «anciennes» factures, avant 2016, a entraîné une détérioration du délai global de paiement.

Pour rappel, à notre arrivée, les factures impayées de la communauté s’élevaient à 47,6 millions d’euros pour les investissements et un peu plus de 17 millions d’euros pour les charges d’exploitation!

De 2016 à 2020, la Région a reçu 39 636 factures pour ses contrats pour un montant cumulé de 582,49 millions d’euros.

Les factures de plus de 30 jours, qui peuvent être jointes à notre mandat, ne représentent que 336 factures (soit 0,8% des factures pour cette période) et un montant de 3,6 millions d’euros ou 2% de 582,49 € du montant cumulé sur la période de mon mandat!

Le rapport publié en octobre 2019 n’est donc qu’un «instantané» d’une situation qui couvre nos deux premières années de mandats entachés par le paiement d’anciennes factures et que nous nous proposons de régulariser.

Afin d’atteindre cet objectif et de régler ces factures impayées et de régler les dettes envers les fournisseurs, le Collectif a mené, pendant plus de trois ans, un plan d’action basé sur une restructuration des services.

Cette organisation produit des résultats; ainsi le délai de paiement global pour les factures reçues en 2020 est de 32,3 jours!

Désireuse de maintenir une parfaite transparence, notre majorité régionale s’engage à publier sur ses réseaux, chaque mois, le délai global de paiement des factures reçues.

Cette publication devrait permettre au public de voir l’importance que notre équipe accorde à une saine gestion financière et notre engagement auprès des acteurs économiques de notre archipel.

La situation en Guadeloupe doit faire en sorte que chaque Guadeloupe se sente concernée, car construire un avenir meilleur est avant tout notre responsabilité!

Notre gestion est saine et surtout transparente; cela reflète notre engagement envers la population.

Le compte administratif 2019 que nous examinons aujourd’hui affiche un excédent de plus de 37 millions d’euros en fonctionnement et ce dans un contexte où nous affichons un taux d’exécution record!

Notre capacité de désendettement est de 4,1 ans; très en dessous des seuils d’alerte.

Notre communauté prend en compte deux exigences fondamentales:

D’une part, pour mener à bien nos missions malgré un contexte budgétaire de plus en plus tendu.

Et d’autre part, contribuer à l’amélioration des conditions de vie de tous les Guadeloupéens.

C’est tout l’intérêt de notre projet, validé en 2015 par la population.

Pour accompagner notre développement sur nos atouts, nous avons lancé la construction de notre nouveau modèle économique, basé sur deux piliers: la croissance verte et la croissance bleue.

Renforcer l’accompagnement de nouveaux secteurs adaptés aux réalités du territoire et l’accompagnement sans faille de nos jeunes désireux d’entreprendre; bien formée, notre jeunesse est notre principal atout, c’est l’avenir de notre pays.

Redéfinir notre stratégie touristique au profit d’une économie touristique optimisant les retombées économiques au plus près des Guadeloupéens et compatible avec une exploitation rationnelle de nos ressources naturelles et un développement équilibré de notre territoire.

Ce sont les principales questions que nous avons mises en évidence en 2015 et, à la lumière de la crise que nous traversons aujourd’hui, il est évident que nous avions raison.

Au cours des quatre dernières années, nous nous sommes assurés que les entreprises locales puissent jouer pleinement leur rôle dans la construction de la Guadeloupe.

Car ce sont nos entreprises majoritairement constituées de très petites unités qui contribuent activement à l’emploi local.

Chaque année, la Région Guadeloupe injecte dans l’économie locale 370 M € en moyenne à travers le vecteur de son ordre public, les salaires qu’elle verse à son personnel et diverses aides ou remboursements qu’elle octroie ou octroie en termes de subventions aux acteurs sociaux, associatifs ou institutionnels .

Pour optimiser la reprise de notre économie, il est donc stratégique de limiter l’impact de la crise sur notre capacité d’investissement.

C’est précisément l’impulsion que nous voulons donner au prochain budget régional.

Grâce à une optimisation de sa gestion et un niveau d’économies brutes de 85,79 M €, la communauté serait en mesure d’assurer l’autofinancement de ses investissements, complétée le cas échéant par la mobilisation non seulement de réarbitrage des fonds européens concernés mais éventuellement bancaires prêts sur projets stratégiques à fort effet de levier en termes de création de richesse.

Le recours à l’emprunt sera facilité par la qualité des indicateurs de gestion largement reconnus par l’ensemble des banquiers locaux mais aussi par la Banque Européenne d’Investissement qui avait déjà engagé jusqu’à 90M € pour notre communauté.

Il faut donc poursuivre sur cette lancée lancée il y a quatre ans pour positionner notre archipel sur une trajectoire plus vertueuse:

vers la souveraineté alimentaire et énergétique, vers une résilience accrue face aux aléas climatiques ou aux désordres économiques et, nous vivons un épisode particulièrement intense, une résilience accrue face aux crises sanitaires.

Mais chaque crise a son lot d’opportunités.

Il appartient à chaque Guadeloupe d’assumer son rôle dans le cadre du plan de relance post-COVID.

Il s’agit vraiment de s’inscrire dans une mutation accélérée de l’économie de l’archipel et de multiplier les actions en faveur de transitions énergétiques, numériques, écologiques et surtout solidaires.

Une économie qui profite à tous les Guadeloupéens et qui offre tout son potentiel à nos jeunes.

En tant que leader du développement économique, nous travaillerons sur des propositions concrètes en concertation avec les acteurs économiques, nos experts, les membres des conseils consultatifs communautaires (CE SER et le CCEE).

Se réinventer, s’appuyer sur nos ressources, créer et recréer des techniques pour améliorer notre quotidien et consolider notre avenir, construire, reconstruire…

Ce sont ces compétences qui ont forgé la résilience de nos ancêtres et qui illustrent magnifiquement l’ampleur de la créativité des Guadeloupéens.

L’expertise guadeloupéenne ne devrait avoir honte de personne. A nous de lui donner sa place dans la gestion des affaires de notre archipel.

Au-delà du plan de relance, nous devrons décider des leviers sur lesquels nous devrons agir pour être pleinement efficaces dans la mise en œuvre de nos politiques publiques.

Notre priorité doit être le développement de productions locales pour réduire notre dépendance aux importations.

Nous devons nous soucier de renforcer notre capacité à nous adapter aux réalités du monde et à guider nos jeunes auxquels ils souscrivent sans complexe dans ses évolutions.

« Agissez à votre place, pensez avec le monde ».

Une citation qui ne pourrait être plus pertinente dans une situation internationale particulièrement troublée.

La crise sanitaire à peine contenue n’a pas épargné l’Humanité d’une crise morale et je veux évidemment évoquer ici le meurtre de George FLOYD.

Des voix se sont élevées partout, les rues ont été prises d’assaut pour protester contre les injustices sociales commises pendant des siècles contre les Afro-descendants.

La Guadeloupe s’est également montrée solidaire de ces mouvements et a également relayé cette revendication légitime du droit à la liberté et à la dignité.

Nous faisons cette exhortation au nom de nos jeunes.

« Nos enfants apprennent plus de ce que nous sommes que de ce que nous leur enseignons. »

C’est pourquoi nous appelons à changer notre vision, nous proposons notre New Deal où chacun doit jouer le jeu, faire sa part et aider à construire son avenir.

Nous avons pu revoir notre modèle économique.

En novembre dernier, avec nos partenaires, nous avons lancé le Plan d’action jeunesse (PAJ) devant une centaine de jeunes Guadeloupéens.

Du Nord de la Grande-Terre au Sud de la Basse-Terre en passant par les îles du Sud, chacun peut trouver sa chance, quel que soit son diplôme, quelles que soient ses ressources.

Nous irons plus loin en sollicitant les entreprises et leurs groupes afin qu’elles soient plus volontaires et engagées à faire appel à nos talents.

La Région consacrera 3,5 millions d’euros à la prime régionale à l’apprentissage.

Nous attendons des organisations d’employeurs, un engagement envers nos jeunes à la hauteur du soutien qu’elles reçoivent des pouvoirs publics!

La Région Guadeloupe s’engage aux côtés des startups, qui contribuent à l’optimisation des potentiels existants et à l’émergence des entrepreneurs de demain.

Aujourd’hui, nos entreprises sont lauréates du concours de la station d’innovation F à Paris et seront accueillies sur le plus grand campus de startups d’Europe!

Des opportunités supplémentaires leur seront offertes pour réaliser leurs projets en Guadeloupe.

Des opportunités comme le futur technopark Audacia Technopole Caribbean ou le hub Ze Box. Désireux d’entreprendre; bien formée notre jeunesse est notre principale richesse, c’est l’avenir de notre pays!

À un moment où les événements nous obligent à penser à notre souveraineté alimentaire à travers la croissance verte et bleue, un rapport naît à quelques mois de la décision de l’Union européenne et conseille au gouvernement de supprimer les droits de port.

L’une des raisons évoquées pour sa suppression serait son impact sur les prix à la consommation.

Ceci, même si les droits de port ne sont pas le seul élément impliqué dans la formation des prix à la consommation. Il existe de nombreux autres facteurs qui déterminent le niveau des prix.

Par exemple: Les produits exemptés de leur importation en Guadeloupe concernent principalement ceux de première nécessité. Il s’agit cependant de produits particulièrement sensibles aux fluctuations du prix de vente malgré le taux zéro des droits de quai.

Nous avons choisi d’exempter la production locale. Aussi pour les trois dernières années (2016,2017,2018) ce n’est pas moins de 57 millions d’euros alloués à plus d’une centaine de secteurs d’activités.

Il faut être honnête pour dire que la disparition des droits de quai aurait un impact immédiat sur les ressources municipales (47% en moyenne).

Mais aussi et surtout que le conseil régional perdrait son autonomie fiscale au profit du ministère de l’Économie et des Finances.

Merci pour votre attention